5. Du travail protégé au milieu ordinaire

 
Etablissement et Service d’Aide par le Travail – ESAT :

Un ESAT, anciennement appelé CAT, est en France un établissement médico-social de travail protégé, réservé aux personnes en situation de handicap qui n'ont pas acquis assez d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire ou dans une entreprise adaptée à leurs besoins.L’admission est liée à une notification de la CDAPH. Cette structure permet à ces personnes d'exercer une activité professionnelle tout en bénéficiant d'un soutien médico-social et éducatif dans un milieu protégé.

Entreprise Adaptée – EA :

L'entreprise adaptée permet à un travailleur handicapé d'exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à ses capacités. La spécificité de l'entreprise adaptée est d'employer au moins 55 % de travailleurs handicapés. Le travailleur handicapé a le statut de salarié et est soumis aux mêmes règles que les autres salariés. Pour pouvoir être admis en entreprise adaptée, il faut au préalable avoir été reconnu travailleur handicapé (RQTH) par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). C'est la CDAPH qui peut décider ensuite d'une orientation en entreprise adaptée.

Structures d’Insertion par l’Activité Economique –SIAE :

L’insertion par l’activité économique permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion professionnelle.

Ces structures spécialisées, comme les ateliers et chantiers d’insertion, les associations intermédiaires, les entreprises d’insertion ou les entreprises de travail temporaire d’insertion signent des conventions avec l’État qui leur permettent d’accueillir et d’accompagner ces travailleurs.

  • L’association intermédiaire permet à des personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières de travailler occasionnellement pour le compte d’utilisateurs.
  • Les ateliers et chantiers d’insertion proposent une activité professionnelle aux personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.
  • Une entreprise d’insertion opère dans le secteur marchand avec une finalité sociale et propose à des personnes en difficulté une activité productive assortie de prestations.
  • L’entreprise de travail temporaire d’insertion est une entreprise d’intérim dont l’activité est centrée sur l’insertion professionnelle.
  • L’entreprise d’insertion par le travail indépendant (EITI) permet à des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, d’exercer une activité professionnelle en bénéficiant d’un service de mise en relation avec des clients et d’un accompagnement.

 

màj 14/05/2020