Projet de vie

Exprimer ses attentes :

La personne handicapée a la possibilité d'exprimer ses besoins, ses souhaits et ses attentes dans un projet de vie. Ce document, transmis à la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) à l'appui du formulaire de demande, peut couvrir tous les aspects que la personne souhaite évoquer librement. Une des missions de la MDPH est d'apporter à la personne handicapée, si celle-ci le désire, une aide pour formuler son projet de vie. 

Cette étape importante, établie par la loi du 11 février 2005, marque la volonté nouvelle de partir des attentes de la personne avant d'évaluer ses besoins et d'y apporter des réponses.

 Il n'y a pas de limite au contenu du projet de vie qui est totalement libre. Il n'a pas un périmètre fixe : il peut être très bref ou comporter une explication très détaillée sur la situation de la personne. 
Le projet n'a pas à être limité aux prestations demandées. Il peut comporter des informations relatives aux apprentissages, à l'entretien personnel, aux relations avec autrui, à la vie sociale, aux ressources, aux activités domestiques, au choix du mode de communication (LPC ou LSF)... Il faut encourager l'expression sur des aspects qui peuvent apparaître plus secondaires, comme les loisirs et le relationnel... Ces derniers se révélant tout aussi importants. 

Cependant, selon la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA), le rôle de la MDPH dans cette situation est de rappeler que le projet de vie est une information qui permet d'éclairer la demande formulée et de mieux connaître la personne handicapée. Si cette information doit être prise en compte, elle ne constitue pas une injonction de faire à la MDPH. 

Afin de ne pas confondre le "projet de vie" et l'évaluation des besoins de la personne, consulter le site de la : CNSA